Ginette et Emmanuel

 

 

 Retrouvez tous vos produits bio du terroir à Boulogne-Billancourt grâce à Bionormandie

 

 

La genèse de l'exploitation


 

Ginette exploite aujourd'hui la ferme avec son fils Emmanuel, qui l'a rejoint en 2009 après ses études dans un lycée agricole.

En 1995 Ginette travaillait au dans une cidrerie qui a fermé ses portes au moment où elle venait d'acheter la ferme . Elle et son mari l'avaient à l'origine achetée dans l'espoir de revendre quelques pommes à la cidrerie à côté de leur travail mais n'auraient jamais imaginé un jour transformer cette ferme en véritable cidrerie, et encore moins y élever des veaux.

Leur situation critique en 1995 les a poussés à se lancer dans la production de cidre bio d'abord, rapidement suivi par la production de veau qui s'avérait complémentaire à la production de cidre bio.

 

 

 

L'élevage et le cidre deux activités complémentaires en bio


 

Les valeurs de la famille ont toujours été tournées vers le bio,

« Manger sain, respect des animaux, respect de l'environnement, un respect complet »

C'est d'ailleurs cette démarche qui les a poussés à se lancer dans l'élevage de vaches. En effet il était hors de question pour eux de tondre artificiellement l'herbe qui poussait au pied de leurs pommiers. La solution était donnée par les anciens : traditionnellement on faisait paître les vaches sous les pommiers haute-tige, les activités d'élevage et de cidrerie étaient ainsi complémentaires en Normandie. Cependant on ne s'improvise pas éleveur et exploitant cidricole bio comme ça, il a fallu un délai de trois ans pour convertir le terrain en terrain bio et pouvoir espérer recevoir le label.

« Trois ans c'est le temps nécessaire pour que les éventuels pesticides ou engrais contenus dans le sol soient assimilés par la terre et aient disparu»

 

La charte du label AB, une contrainte qui donne une vraie valeur aux produits


 

Comme toutes les exploitations disposant du label AB, ils suivent une charte contraignante et sont soumis à des contrôles réguliers et drastiques.

Si un animal a reçu plus de trois traitements antibiotiques en un an, il est sorti du circuit bio pendant 2 ans, si on lui a administré un traitement il doit subir un délai de carence qui est le double de celui en agriculture conventionnelle avant d' être vendu et consommé.On n'utilise aucun engrais, aucun désherbant, aucun pesticide chimiques.Tous les refus de pâture (les plantes que les animaux ne veulent pas manger) sont coupés à la faux.

Les règles imposent un respect de l'animal : un espace et une liberté minimums sont requis (à la ferme c'est 30 vaches pour 50 hectares), on attend que le veau atteigne l'âge de huit mois avant de l'envoyer à l'abattoir. Sans oublier bien sûr l'alimentation saine des animaux qui ne se nourrissent que de l'herbe bio du domaine en été et de fourrage bio l'hiver. Ce sont des règles certes contraignantes mais qui soutiennent des valeurs dans lesquelles ils se reconnaissent parfaitement. 

« Pas de pesticides, pas d'engrais, pas plus de 3 antibiotiques par an, évidemment il faut accepter de produire moins mais la qualité est sans égale »

 

La production de cidre bio


  

La totalité de la production de cidre est réalisée sur l'exploitation ; du ramassage des pommes à la mise en bouteille réalisée par la petite chaîne de montage. La ferme produit du pommeau de Normandie. C'est un alcool obtenu par un assemblage d'1/3 de calvados et de 2/3 de « mou de pomme » (jus de pomme non fermenté). Elle produit aussi du cidre bouché Pays d'Auge et le cidre Cutesson.

L'appellation cidre pays d'Auge est d'origine protégée et garantit un dosage très établit entre les pommes amères, douces amères et acidulées, un ramassage des pommes mécanique ou manuel et un certain temps de fermentation entre autres. Le tout donne un cidre bien charpenté à la mousse fine, à la couleur ambrée, aux arômes puissants et longs en bouche.

 

La production de veau bio


 

La ferme possède quelques vaches normandes mais le troupeau est essentiellement composé de vaches limousines, race équilibrés reconnue pour les qualités gustatives de sa viande

La ferme  produit : du bœuf cidre camembert, du bœuf carotte, du bœuf froid, des rillettes de bœuf, de la terrine de bœuf.


Lors de notre visite à la ferme nous avons également rencontré Césarine, la vache mascotte de Madame. Cette vache 
normande a aujourd'hui onze ans et elle est la fille de la première vache qui a composé le troupeau, elle a été nourrie au seau et la famille y tient tout particulièrement.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Les bienfaits du veau pour la santé 


 

 Nous vous avons préparé ici une liste non exhaustive des qualités du veau bio :

 

  1. Le veau est une viande très peu grasse (très pauvre en calories)
  2. Le veau est très chargé en protéines (19 g pour 100 g)
  3. Le veau est tout aussi nourrissant que le boeuf
  4. Le veau contient beaucoup de fer (environs 3 mg)
  5. Le veau contient du phosphore (bon pour la mémoire)

Astuces: si la viande du veau est très blanche c'est que le veau a été élevé au lait, ce qui en fait une viande particulièrement tendre. Ne la laissez pas cuire trop longtemps et n'hésitez pas à la sortir du réfrigérateur au moins une demie heure avant la cuisson et à la laisser reposer quelques minutes après. La viande de veau est particulièrement savoureuse en hiver car c'est un animal qui n'aime pas beaucoup la chaleur...