Didier et Karine

 

 

Retrouvez tous vos produits  bio du terroir à Boulogne-Billancourt grâce à Bionormandie

  

Didier et Karine


  

Didier et Karine habitent un magnifique domaine au 
paysage très vallonné au milieu des bocages, ils y élèvent
des vaches Charolaises pour en vendre la viande. C'est 
la passion des vaches qui a poussé Didier à commencer
un élevage, cette pratique n'était à l'origine pas directement
son activité principale mais elle l'est devenue au fil du temps.

En 1991 à l'origine de l'élevage, son troupeau comptait une
douzaine de vaches, il en possède aujourd'hui une centaine
mais il sait toutes décliner leur nom et citer leur filiation.

L'élevage a été certifié bio par Ecocert le 1er janvier 2000, ce
qui signifie que Didier ne donne à ses animaux ni antibiotiques
ni nourriture issue d'une agriculture non biologique.

Pour Didier c'est simple : si l'on donne des antibiotiques aux
animaux, c'est qu'ils ont été malades et alors il n'y a pas lieu de vendre leur viande.

Il faut traiter le mal à la racine : charge à l'éleveur de créer les conditions pour que le troupeau ne soit pas vulnérable
aux microbes. Cela passe par un environnement des plus sains, et c'est ce qui est mis en œuvre dans la façon
qu'ont Karine et Didier de gérer leur exploitation.

 

  Une production d'élevage de vaches charolaises bio


 

Comment fait-on pour créer un environnement sain pour les animaux et obtenir une viande de la meilleure qualité possible ?

Les maître-mots sont : « respect du cycle naturel ».

 

 Cycle naturel de la vache, mais aussi cycle naturel de son 
alimentation. A la ferme on n'envoie pas à
l'abattoir des animaux qui n'ont pas encore atteint l'âge
adulte, on attend que l'animal ait trois ou quatre ans et
non quelques mois comme cela se fait dans
certaines exploitations. C'est respecter le cycle naturel de
la vache.

On respecte également sa généalogie, et certains membres
du troupeau sont issus d'un taureau extérieur à l'élevage
pour éviter des problèmes de consanguinité. C'est un dosage
subtil et la ferme a été deux fois sabot d'or au
niveau national, ce qui signifie qu'on a reconnu son élevage
charolais comme étant le meilleur au niveau de sa croissance
et de sa génétique.

 En ce qui concerne le cycle naturel de l'alimentation des vaches : 
on leur fait brouter l'herbe de leur milieu au lieu de sélectionner
pour elles une ou deux espèces de plantes, ce qui permet de diversifier leur alimentation : chaque vache
trouve plusieurs variétés d'herbes et de plantes nouvelles dans les haies qui bordent son pré.

C'est primordial non seulement pour donner à sa viande sa tendresse et son goût parfumé, mais aussi pour l'équilibre de l'animal et sa santé. La composition de l'herbe broutée évolue au fil des saisons, et on a ici à cœur de permettre à l'herbe de se reposer et conserver sa qualité : en hiver les vaches sont rentrées à l'étable pour ne pas l'abîmer, et on leur donne du foin biologique.

 Avec tout ça qu'est-ce qui fait la différence entre une « agriculture raisonnée » et une agriculture biologique ?

« L'agriculture raisonnée, c'est mieux mais ce n'est pas bio . Vous n'imaginez pas les contraintes que la charte bio nous impose, au moins avec les certifications on est assurés qu'il n'y a eu aucun écart de conduite de la part de l'éleveur ou du producteur. »

 

 La viande charolaise bio


 

La charolaise est une vache très rustique et très calme qui se prête très bien à l'élevage bio , car elle est très résistante. Elevée dans l'environnement de la ferme en élevage bio on en obtient une viande rouge homogène et tendre, très parfumée.  Les produits de la Ferme sont emballés sous vide: c'est un mode de conservation où l'air ambiant a été éliminé et où aucun gaz n'est présent dans l'emballage. Il empêche la prolifération des bactéries  et permet de commercialiser de la viande à l'état frais pendant une période importante (14 à 21 jours). Vous pouvez désormais profiter des bienfaits de cette viande bio chez vous à Boulogne-Billancourt.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

La recette de la sauce vigneronne


 

Pour huit personnes, cette sauce accompagnera très bien vos pièces de boeuf.

Il vous faudra :

  1. 60 g d'échalotes hachées fines 
  2. 40 cl de vin rouge
  3. 4 dl de fond d'eau
  4. une noisette  de beurre ou de margarine
  5. une poignée de poivre concassé et du sel
  6. une cuillère à soupe de farine

 

Faire chauffer le vin et l'eau (ou le jus de viande) à feu doux pendant 45mn

Cuire la farine dans le beurre 

filtrer la préparation du vin et de l'eau

mettre les échalotes coupées très fin avec du beurre fondu dans une poêle, ajouter une pincée de sel, baisser le feu jusqu'à ce que les échalotes soient translucides, ne pas les laisser brunir!

Mélanger le tout, vous avez obtenu votre sauce que vous pouvez laisser tiédir légèrement.